Gérard Feldzer, consultant en aéronautique


Valérie Genesseaux, Personnalité qualifiée Environnement et développement durable au CESER | Carmen Munoz-Dormoy, Directeur régional ERDF

Le terme de mix énergétique (ou bouquet énergétique) désigne la répartition des différentes sources d’énergie primaire dans la consommation énergétique finale d’une zone géographique donnée. Il inclut les énergies fossiles (pétrole, gaz naturel, charbon), le nucléaire, les déchets et les diverses énergies renouvelables (biomasse, éolien, géothermie, hydraulique et solaire). Ces énergies dites primaires sont utilisées pour produire de l’électricité, des carburants pour les transports, de la chaleur ou du froid pour l’habitat ou l’industrie.
A noter que le mix énergétique ne doit pas être confondu avec le mix électrique qui n’intègre pas toutes les problématiques liées aux transports et à de larges secteur de l’industrie.

Quel est le problème aujourd’hui
Depuis la révolution industrielle, le développement des sociétés s’appuie largement sur l’usage des énergies fossiles qui sont non renouvelables et productrices de gaz à effet de serre. Dans le monde, l’énergie primaire consommée provient donc à 81% des ressources fossiles (chiffre 2011). Cette situation s’accentue depuis quelques décennies avec la croissance démographique et l’essor de pays tels que l’Inde, la Chine et le Brésil qui augmentent la demande énergétique.

Quelles sont les différences entre les pays
Les besoins en énergie et les mix énergétiques sont très variables d’un pays à l’autre et correspondent souvent à des enjeux géopolitiques. Ainsi l’Union-Européenne s’est fixée comme objectif d’atteindre 20% d’énergie renouvelable dans la consommation totale d’énergie d’ici 2020.

Plusieurs échelles à prendre en compte et moyens d’action
Le mix énergétique peut être défini à différentes échelles : mondiale, nationale, régionale ou locale.
Son traitement renvoie à des moyens d’action collective (maîtrise de la démographie, changements des modes de consommation, développement des énergies renouvelables, etc.) mais aussi à des moyens d’action individuelle (utilisation des transports collectifs, privilégier le recyclage plutôt que d’acheter des produits neufs, etc.).

Merci de votre contribution.

Quelques questions :

  • Quelles sont les principales sources d’énergie primaire dans le monde ?
  • Quels facteurs influent sur la composition du mix énergétique ?
  • Quelle est la différence entre le mix énergétique et le mix électrique ?
  • En quoi le stockage d’énergie est une piste intéressante à exploiter ?

Nos documents à télécharger
Le Mix énergétique


Pour aller plus loin
C’est quoi un esclave énergétique ?
La géopolitique de l’énergie expliquée en 7 graphiques
Olympic Cyclist Vs. Toaster : Can He Power It ?
La Transition écologique, une réforme en profondeur et sur le long terme, Ceser Champagne-Ardenne, mai 2015
Mix électrique 100% renouvelable ? Analyses et optimisations - Un travail d’exploration des limites du développement des énergies renouvelables dans le mix électrique métropolitain à un horizon 2050. ADEME, oct. 2015
Ministère du développement durable
ERDF (Electricité Réseau Distribution France)
RTE (Réseau de transport d’électricité)
Energy Information Administration